Veradoclub France
07 Décembre 2022 10:00:59 *
avatar Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Nouvelles: Il vous est demandé de ne pas placer dans vos messages des liens commerciaux envoyant vers des sites marchands. Vous pouvez placer les photos et transmettre vos liens par MP à ceux qui vous les demanderont. Merci de votre compréhension.
 
   Forum   Aide Identifiez-vous Inscrivez-vous  
Pages: [1] 2   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Précisions GPS  (Lu 4207 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Kalango
CLUB DES DETENDUS DU PARE-BATTAGE
Membre Héroïque
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 4016


Eric
Posteur à 35%


Safari 0.8.2
Mac OS

« le: 04 Mars 2022 11:58:14 »

Un petit sondage pour commencer...

A combien estimez-vous la précision de votre GPS ?

- moins d'un mètre
- moins de 5 mètres
- moins de 10 mètres
- moins de 50 mètres
- 100 mètres
- plus...

Je me suis amusé à récupérer la position d'un GPS pendant une nuit pour regarder ce que ça donne. C'est un GPS qui détermine sa position avec l'ensemble des constellations GNSS, soit le GPS, Galileo, Glonass et Beidou, et qu'il traite également les infos SBAS.
Il a une antenne bas de gamme, mais le signal est fort et peu bruité au niveau du récepteur.

La plupart des points sont dans un cercle de 20 mètres de rayon. Ça fixe l'ordre de grandeur de la précision.

Cependant, pendant que je dormais, le GPS semble être allé se promener vers le nord dans le jardin, puisqu'il s'est décalé de 295 mètres un peu avant 4 heures du mat. Il est resté ensuite à une centaine de mètres de la référence pendant un bon bout de temps.

Pas d'alarme à 4 heures du mat, juste une dilution de la précision horizontale qui double.

Voilà pour ceux qui pensent rentrer au port dans le brouillard.
Voilà pour ceux qui pensent passer une nuit paisible en ayant activé l'alarme mouillage de leur traceur.

Un autre point qu'il faut avoir en tête, c'est qu'en moyenne l'écart de position n'est pas nul. Ce n'est pas forcément la faute du GPS. La carte qui m'a permis de relever les coordonnées de la position de référence n'est pas forcément juste. Mais elle n'est pas moins juste que nos carte marines, même digitales, vectorisées, avec une vue satellite...





Journalisée

Eric
coriace
Membre Héroïque
*
En ligne En ligne

Messages: 628


Posteur à 30%


Safari 0.8.2
Mac OS

« Répondre #1 le: 04 Mars 2022 12:22:13 »

Ça montre la limite d’un appli comme anchor sur nos téléphones ou tablettes pendant les mouillages.

Journalisée

Stephane
CC 7,5 WA S2 en 2018
ACTIV 875 en 2019
Targa 27.2 en 2022
Kalango
CLUB DES DETENDUS DU PARE-BATTAGE
Membre Héroïque
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 4016


Eric
Posteur à 35%


Safari 0.8.2
Mac OS

« Répondre #2 le: 04 Mars 2022 12:42:51 »

Ça montre la limite d’un appli comme anchor sur nos téléphones ou tablettes pendant les mouillages.

Oui et non.

Oui car l'ordre de grandeur de la précision du GPS est comparable au rayon d'évitage... avec des excursions notables.
Non car les smartphones et associés disposent de capteurs d'accélération qui, conjugués au GPS, produisent une meilleure estimation de la position.

Ca fonctionne un peu sur le principe suivant :
- le GPS disant que le bateau s'est déplacé de 10 mètres (dans l'erreur scandant du GPS), si l'accéléromètre n'a pas détecté d'accélération justifiant le déplacement, le système va dire bon je vais plutôt faire confiance à l'accéléromètre, et on va dire qu'on n'a pas bougé;
- au bout d'un (court) certain temps, l'accéléromètre accumulant les erreurs va donner une position qui n'est plus suffisamment fiable. Le système va dire que comme le GPS est plutôt pas mauvais en moyenne, je vais me recaler sur la moyenne GPS, et réinitialiser l'accéléromètre.

Ca fonctionne très bien, mais dans le cas de mes mesures, l'excursion vers le nord puis la stabilisation au NW donneront quand même lieu à un déplacement.

Donc si l'alarme fonctionne avec un GPS seul (cas des HDS par exemple, mais j'imagine pouvoir être étendu à l'ensemble des traceurs), il vaut assurer son mouillage que dépendre de l'alarme.

Avec un smartphone, il faut expérimenter en statique, et puis fixe avec des vagues, histoire de troubler dans ce dernier cas les accéléromètres...

Journalisée

Eric
Artmaniacq
Membre Senior
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 130


Posteur à 25%


Safari 0.8.2
Mac OS

« Répondre #3 le: 04 Mars 2022 13:54:53 »

c'est intéressant et pas forcément rassurant.

effectivement j'ai constaté que quand je suis à la bouée de mon corp mort bien callé dans le vent... et bien j'ai toujours une vitesse affichée qui n'est pas négligeable souvent 0.3/06 nd.  ce qui à mon sens peu servir de base au calcul du rayon d'imprécision. un rapide calcul certainement faux ne donne une imprécision de 30cm...?
Journalisée

Emeric
Kalango
CLUB DES DETENDUS DU PARE-BATTAGE
Membre Héroïque
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 4016


Eric
Posteur à 35%


Safari 0.8.2
Mac OS

« Répondre #4 le: 04 Mars 2022 14:22:37 »

c'est intéressant et pas forcément rassurant.

effectivement j'ai constaté que quand je suis à la bouée de mon corp mort bien callé dans le vent... et bien j'ai toujours une vitesse affichée qui n'est pas négligeable souvent 0.3/06 nd.  ce qui à mon sens peu servir de base au calcul du rayon d'imprécision. un rapide calcul certainement faux ne donne une imprécision de 30cm...?


Les données précédentes conduisent à afficher également une vitesse du même ordre que celui que tu mentionnes.
La vitesse indiquée par un GPS est souvent le résultat d'un calcul de filtrage, par exemple une moyenne mobile sur plusieurs secondes. Ce qui n'est pas idiot lorsque le GPS se déplace, les erreurs cumulées sont faibles devant le déplacement et peuvent être négligées. A l'arrêt, le déplacement est toujours plus petit que les erreurs cumulées, c'est mathématique...
Journalisée

Eric
jibe
CLUB DES DETENDUS DU PARE-BATTAGE
Membre Héroïque
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1656


Posteur à 29%


Safari 0.8.2
Mac OS

« Répondre #5 le: 04 Mars 2022 14:34:03 »

Euh là, comment dire... ? Tu ne t'ennuierais pas un peu quand même? Que ce passe-t-il dans ta tête pour faire ce genre d'expérience?
Amicalement Clin d'oeil
Journalisée

Jean-Christophe 
Quicksilver  open 6.75 150efi 2016/2019
Quicksilver sundeck 7.55 225 mercury 2019/
pechevoile
Membre Héroïque
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 963


Jacques
Posteur à 26%


Chrome 107.0.0.0
Win 64

« Répondre #6 le: 04 Mars 2022 14:47:55 »

Tout ceci me fait penser que nous avons eu beaucoup de chance lorsque, remontant une rivière un peu sinueuse, par une nuit sans lune et un gros brouillard, avec une visibilité d'environ deux fois la longueur du bateau,(un voilier de 12 mètres) en nous fiant juste à la trace du Garmin 525 qui équipait celui-ci, nous sommes arrivés au lieu prévu afin de nous amarrer pour le restant de la nuit.
Le lendemain, sans brouillard, quand nous avons fait la route inverse, nous étions tous un peu émerveillés de la précision de l'engin.
Journalisée
Snake29
Capitaine au long cours
CLUB DES DETENDUS DU PARE-BATTAGE
Membre Héroïque
*
En ligne En ligne

Messages: 1572


Thomas
Posteur à 28%


Chrome 108.0.0.0
Win 64

« Répondre #7 le: 04 Mars 2022 15:51:53 »

Sympa ton relevé Eric.

A bord, on utilise 3 GPS différents (avec ou sans corrections diff).
Ces 3 GPS donnent chacun une position, que le système prend en compte.

On monitore en permanence leur précision comme ceci


Et il n'est pas rare de voir l'un d'entre eux "partir", parfois plusieurs minutes   Clin d'oeil
Journalisée

Être breton, c'est un peu comme être Dieu. Mais bon, en mieux !

Ex : Quicksilver ACTIV 675 Open - Mercury 200 Verado[/b] - DTS - Active Trim - GARMIN Echomap+ 72cv - Gateway NMEA Mercury - 2018 : --> ICI  <--
Ex : Quicksilver ACTIV 535 Open - Mercury 100 EFI - 2012
Ex : Bombard Explorer 550 DB - Tohatsu 90 TLDI - 2010
Kalango
CLUB DES DETENDUS DU PARE-BATTAGE
Membre Héroïque
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 4016


Eric
Posteur à 35%


Safari 0.8.2
Mac OS

« Répondre #8 le: 04 Mars 2022 16:07:20 »

Kalango aura alors bientôt tout d'un grand ! Car j'en aurai bientôt 3 aussi : celui du traceur, celui de l'ActiveTrim qui n'est connecté à rien d'autre, et celui que je prépare  Sourire. Je vais faire du géosteering de précision pour la sieste !

Vous n'avez pas de capteurs inertiels pour améliorer encore la précision en travail ?
Journalisée

Eric
Snake29
Capitaine au long cours
CLUB DES DETENDUS DU PARE-BATTAGE
Membre Héroïque
*
En ligne En ligne

Messages: 1572


Thomas
Posteur à 28%


Chrome 108.0.0.0
Win 64

« Répondre #9 le: 04 Mars 2022 16:40:27 »

3 ou 4 GPS pour la position
2 gyros pour le cap
2 VRU pour le tangage / roulis (améliore la précision de la position du coup)
2 anémomètres pour le vent
1 loch doppler pour le courant

Journalisée

Être breton, c'est un peu comme être Dieu. Mais bon, en mieux !

Ex : Quicksilver ACTIV 675 Open - Mercury 200 Verado[/b] - DTS - Active Trim - GARMIN Echomap+ 72cv - Gateway NMEA Mercury - 2018 : --> ICI  <--
Ex : Quicksilver ACTIV 535 Open - Mercury 100 EFI - 2012
Ex : Bombard Explorer 550 DB - Tohatsu 90 TLDI - 2010
Kalango
CLUB DES DETENDUS DU PARE-BATTAGE
Membre Héroïque
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 4016


Eric
Posteur à 35%


Safari 0.8.2
Mac OS

« Répondre #10 le: 04 Mars 2022 17:10:53 »

Faut que je mange encore un peu de soupe alors ! Il ne me manquera que le Doppler, puisque d'anémomètres j'en ai dix, 5 à chaque main Tire la langue

J'ai un équivalent de VRU, qui marche bien en roulis et tangage, mais je comptais dessus aussi pour le cap également, mais là j'ai une instabilité qui me donne un cap qui fait le tour du cadran plus ou moins vite... Faut que je revoie mon code, l'étalonnage du magnétomètre, comme dirait l'autre y en a une dans le pâté... En même temps je fais ça avec des composants cheaps...

Mais ça va être marrant quand j'afficherai mon vecteur vitesse et mon cap futur sur le HDS...
« Dernière édition: 04 Mars 2022 17:18:36 par Kalango » Journalisée

Eric
MERRY FISHER 755
groupe reflexion futur
Membre Héroïque
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7069


Philippe Merry Fisher 755 La Rochelle
Posteur à 33%


Chrome 107.0.0.0
Win 64

WWW
« Répondre #11 le: 04 Mars 2022 17:29:20 »

Bonjour,
Intéressants et inquiétants ces tests !

Sur mon GPSMAP 7410 Xsv, j'ai un signal lorsque la précision est supérieure à 5 mètres (réglable de 3 à x mètres).
Personnellement je n'ai pas souvent remarqué une différence de positionnement entre le GPS et des points remarquables sur la terrain (ou la mer).

De toute façon, je crois savoir que la précision est évolutive selon plein de paramètres ou de situations.

Auparavant nous dépendions des satellites Américains et de l'influence de leurs précisions (selon le bon vouloir de ces mêmes Américains).
Le système Européen est totalement opérationnel ?
Journalisée

Terre et mer, les éléments de la réussite.

                                     
capt.reg
Administrateur
Membre Héroïque
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 10682


Posteur à 42%


Chrome 108.0.0.0
Linux

« Répondre #12 le: 04 Mars 2022 17:34:57 »

Tout ceci me fait penser que nous avons eu beaucoup de chance lorsque, remontant une rivière un peu sinueuse, par une nuit sans lune et un gros brouillard, avec une visibilité d'environ deux fois la longueur du bateau,(un voilier de 12 mètres) en nous fiant juste à la trace du Garmin 525 qui équipait celui-ci, nous sommes arrivés au lieu prévu afin de nous amarrer pour le restant de la nuit.
Le lendemain, sans brouillard, quand nous avons fait la route inverse, nous étions tous un peu émerveillés de la précision de l'engin.

Et maintenant, si l'affaire se reproduit... Tu penseras à ce fil d'Eric, et tu n'oseras plus suivre les traces de ton Garmin  Tr&egrave;s souriant Tr&egrave;s souriant

"L'ignorance est-elle parfois un bien ?" z'avez 3 heures
Journalisée

Sharky
Administrateur
Membre Héroïque
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 12926


Jean-Luc - Arradon (56)
Posteur à 48%


Chrome 108.0.0.0
Linux

WWW
« Répondre #13 le: 04 Mars 2022 17:37:20 »

...
Tu penseras à ce fil d'Eric, et tu n'oseras plus suivre les traces de ton Garmin  Tr&egrave;s souriant Tr&egrave;s souriant
...

Un fil d'Ariane pourrait suffire ? Clin d'oeil
Journalisée

Antarès 9 OB - Suzuki  2 x DF 200 APX

Cap sur l'étrave, y a de l'eau jusqu'au fond, l'arrière suit l'avant !!!

Sites WEB : ALMACO - Facebook - Ma page perso : Mes contributions à  VCF ...
Kalango
CLUB DES DETENDUS DU PARE-BATTAGE
Membre Héroïque
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 4016


Eric
Posteur à 35%


Safari 0.8.2
Mac OS

« Répondre #14 le: 04 Mars 2022 18:09:06 »


Sur mon GPSMAP 7410 Xsv, j'ai un signal lorsque la précision est supérieure à 5 mètres (réglable de 3 à x mètres).
De toute façon, je crois savoir que la précision est évolutive selon plein de paramètres ou de situations.

Attention, les GPS produisent un chiffre en lien avec la précision, c'est le DOP (dilution of précision), parfois noté HDOP (pour horizontal DOP). Il s'agit de la précision que donne la position relative des satellites. C'est le même principe que l'incertitude obtenue par recoupement de deux amers. S'ils sont crochent et forment un angle à 90 avec le bateau, l'incertitude est minimale, s'ils sont éloignés et de chaque côté du bateau, l'incertitude est presque totale.
Mais c'est une incertitude théorique, là-dessus s'ajoutent tout un tas de facteurs de perturbations.

De mémoire le DOP est l'écart-type du rayon de cette incertitude géométrique.

Sur mon jeu de donnée, elle reste en moyenne à 90 cm, et ne monte qu'aux alentours de 1,3 mètres. Le reste ce sont les perturbations des signaux, qu, malheureusement je n'ai pas suivi.

Auparavant nous dépendions des satellites Américains et de l'influence de leurs précisions (selon le bon vouloir de ces mêmes Américains).
Le système Européen est totalement opérationnel ?

Le système Galileo fonctionne, même s'il n'est pas achevé. Il devait y avoir un lancement depuis Kourou en avril, mais les popov qui devaient s'en charger sont rentrés au pays.

Mais attention, même si une bande de fréquence est partagée avec le système GPS, tous les GPS ne sont pas capables d'utiliser Galileo. Je crains que mon HDS Gen 3 n'en soit pas capable.

Effectivement, les américains pouvaient brouiller le signal civil. c'est désormais terminé, trop de monde dépend de ces signaux pour jouer. Je crois même (sans garantie) que les dernières générations de satellites n'ont même plus cette capacité.
Journalisée

Eric
ski wake
Administrateur
Membre Héroïque
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 15484


Michel
Posteur à 48%


Chrome 107.0.0.0
Linux

« Répondre #15 le: 04 Mars 2022 19:31:26 »


Auparavant nous dépendions des satellites Américains et de l'influence de leurs précisions (selon le bon vouloir de ces mêmes Américains).
 

Effectivement, lors d'une guerre au Moyen Orient, l'armée US avait dégradé le signal GPS, histoire d'en altérer sa précision pour tous les utilisateurs ...
( hors les militaires US, bien sûr ).

Pour contrer cette possibilité, il fut développé une 2eme version de GPS appelé "différentiel" dont la finalité était de pouvoir QUAND MEME ...
donner une position assez précise malgré la dégradation du signal...

Le principe était de comparer la position réelle d'un point connu avec la position "dégradée" donnée par le GPS ,
et de prendre en compte l'écart constaté pour "compenser" une position dégradée et se rapprocher de la vérité.

A ma connaissance, depuis un paquet d'années TOUS les GPS sont "différentiels" ,
ce qui rend effectivement inutile toute altération volontaire du signal... en vue de rendre moins précis les positionnements...
Journalisée

La passion du nautisme à ce point, c' est du vice Sourire , mais j' assume Sourire Sourire !
J' aime autant la plaisance à Voile qu'au Moteur ... ; les plaisirs sont différents !

"La Vie est trop courte, alors autant voyager en 1ère classe !" ( Philippe NOIRET )
Kalango
CLUB DES DETENDUS DU PARE-BATTAGE
Membre Héroïque
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 4016


Eric
Posteur à 35%


Safari 0.8.2
Mac OS

« Répondre #16 le: 04 Mars 2022 20:00:22 »

Effectivement, lors d'une guerre au Moyen Orient, l'armée US avait dégradé le signal GPS, histoire d'en altérer sa précision pour tous les utilisateurs ...
( hors les militaires US, bien sûr ).

Pour contrer cette possibilité, il fut développé une 2eme version de GPS appelé "différentiel" dont la finalité était de pouvoir QUAND MEME ...
donner une position assez précise malgré la dégradation du signal...

Le principe était de comparer la position réelle d'un point connu avec la position "dégradée" donnée par le GPS ,
et de prendre en compte l'écart constaté pour "compenser" une position dégradée et se rapprocher de la vérité.

A ma connaissance, depuis un paquet d'années TOUS les GPS sont "différentiels" ,
ce qui rend effectivement inutile toute altération volontaire du signal... en vue de rendre moins précis les positionnements...

Ce n'est pas tout à fait cela.

Effectivement, on a d'abord eu le DGPS, GPS différentiel (enfin, on a d'abord eu le GPS, Michel vous parlera du LORAN et du DECCA et du sextant  Sourire), basé sur des émetteurs à Terre qui, connaissant leur propre position étaient capables de transmettre un signal de correction aux récepteurs équipés. Ils transmettent leurs infos sur une fréquence qui n'a rien à voir avec la bande réservée aux satellites GPS. Ces émetteurs existent toujours, ils sont souvent positionnés près des aéroports et des ports (je crois qu'il y en a un aux Sables par exemple).

Ensuite est venue la technologie SBAS pour Satellite Based Augmentation system, qui comme son nom l'indique, repose cette fois sur des satellites qui transmettent les informations de correction sur la bande L1 des GPS. Il existe deux systèmes, un américain qui s'appelle WAAS, et un européen appelé EGNOS. Ils sont totalement interopérables. Il y a des systèmes équivalents en Inde et au Japon, mais je ne sais pas  trop comment ils fonctionnent.

Donc tous les GPS d'aujourd'hui sont généralement SBAS plutôt que DGPS.
Journalisée

Eric
toby64
@5/.
groupe reflexion futur
Membre Héroïque
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 10577


Thierry,
Posteur à 44%


Chrome 107.0.0.0
Linux

« Répondre #17 le: 04 Mars 2022 22:49:45 »

Effectivement, les américains pouvaient brouiller le signal civil. c'est désormais terminé, trop de monde dépend de ces signaux pour jouer. Je crois même (sans garantie) que les dernières générations de satellites n'ont même plus cette capacité.

Il m'est arrivé en 1999 je crois à bord d'un dr400, avec mon GPS Garmin 3 pilot (  nostalgie, mon premier avec carte) a l'époque où le GPS n'était pas systématiquement à bord des petits avions, vers Montelimar, d'avoir pendant 1/2 h le GPS planté.
Au retour, j'ai appris que plusieurs pilotes avaient remonté ce pb, et il s'est dit que c'était des essais américains de dégrader la précision des GPS en ciblant une zone.
Le fait d'avoir aujourd hui plusieurs constellations devrait eliminer ce risque !
Journalisée

Thierry . 

Zodiac Yachtline 3,4m Yamaha f30    /   voilier ELAN 333 Volvo md2030
ex Jeanneau 7.5 DC / Yam F250B 2011 / Beneteau flyer 550 cabine
Dept 64 et 34 ( Marseillan ) ...
Kalango
CLUB DES DETENDUS DU PARE-BATTAGE
Membre Héroïque
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 4016


Eric
Posteur à 35%


Safari 0.8.2
Mac OS

« Répondre #18 le: 04 Mars 2022 23:35:54 »

il m’est arrivé la même chose en plein transit nord du bourget : mode panic immédiat, obligées tourner les aiguilles du vlr toutes les trois minutes … c’était le bon temps !
Journalisée

Eric
toby64
@5/.
groupe reflexion futur
Membre Héroïque
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 10577


Thierry,
Posteur à 44%


Chrome 107.0.0.0
Linux

« Répondre #19 le: 04 Mars 2022 23:38:33 »

Oui Sourire le vor de la tour du pin (38) doit se souvenir en ors de moi Sourire
Journalisée

Thierry . 

Zodiac Yachtline 3,4m Yamaha f30    /   voilier ELAN 333 Volvo md2030
ex Jeanneau 7.5 DC / Yam F250B 2011 / Beneteau flyer 550 cabine
Dept 64 et 34 ( Marseillan ) ...
Robalo
Membre Héroïque
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1726

avatar

Posteur à 34%


Chrome 107.0.0.0
Win 64

« Répondre #20 le: 05 Mars 2022 00:01:34 »

Michel vous parlera du LORAN et du DECCA et du sextant  Sourire), basé sur des émetteurs à Terre qui, connaissant leur propre position étaient capables de transmettre un signal de correction aux récepteurs équipés. Ils transmettent leurs infos sur une fréquence qui n'a rien à voir avec la bande réservée aux satellites GPS. Ces émetteurs existent toujours, ils sont souvent positionnés près des aéroports et des ports (je crois qu'il y en a un aux Sables par exemple).

C'est un autre Michel qui répond  Cool

J'ai utilisé le Loran; il fonctionnait par triangulation du signal pour moi en med. de trois émetteurs:
2 en Italie, dont un tout au sud à Lampedusa, un troisième en Espagne.

Cela me donnait une (relative) excellente précision dans le sens E/O (30 mètres), par contre c'était moins bon dans le sens N/S (300 mètres).
Il n'y a plus maintenant de signal Loran en méditerranée.

Le passage au GPS a grandement amélioré la précision (quelques mètres)  ...Jusqu'à la 2° guerre du golfe (2003) ou effectivement les américains ont dégradé le signal du GPS. (pas moins de 30 m, jusqu'à 100m)
L'ajout du différentiel avait rétabli la précision.

En pêche, j'ai le gps en route toute la journée, et le traceur m'indique les mouvements du bateau. Bien qu'il y ai les mouvements réels enregistré (arc de cercle autour du mouillage) , on distingue bien les traces dues à l'imprécision.
Je n'ai jamais relevé d'écarts aussi importants que ceux montrés par Eric.

Bien que les américains aient promis  qu'il n'y aurait plus de dégradation volontaire du signal, je ne suis pas persuadé que la situation actuelle en Ukraine ne les aient pas conduit à trahir leur promesse....
Journalisée

Michel
Robalo 2120, Mercury 3.6L 225CV
Kalango
CLUB DES DETENDUS DU PARE-BATTAGE
Membre Héroïque
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 4016


Eric
Posteur à 35%


Safari 0.8.2
Mac OS

« Répondre #21 le: 05 Mars 2022 00:13:39 »

C'est un autre Michel qui répond  Cool

J'ai utilisé le Loran; il fonctionnait par triangulation du signal pour moi en med. de trois émetteurs:
Tire la langue

c’était un prénom à la mode du temps où les patronymes s’écrivaient encore en latin : diplodocus, t-rex, et caetera Tire la langue Tire la langue Tr&egrave;s souriant Tr&egrave;s souriant Tr&egrave;s souriant
Journalisée

Eric
MERRY FISHER 755
groupe reflexion futur
Membre Héroïque
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 7069


Philippe Merry Fisher 755 La Rochelle
Posteur à 33%


Chrome 107.0.0.0
Win 64

WWW
« Répondre #22 le: 05 Mars 2022 09:00:46 »

Attention, les GPS produisent un chiffre en lien avec la précision, c'est le DOP (dilution of précision), parfois noté HDOP (pour horizontal DOP). Il s'agit de la précision que donne la position relative des satellites. C'est le même principe que l'incertitude obtenue par recoupement de deux amers. S'ils sont crochent et forment un angle à 90 avec le bateau, l'incertitude est minimale, s'ils sont éloignés et de chaque côté du bateau, l'incertitude est presque totale.
Mais c'est une incertitude théorique, là-dessus s'ajoutent tout un tas de facteurs de perturbations.

De mémoire le DOP est l'écart-type du rayon de cette incertitude géométrique.

Sur mon jeu de donnée, elle reste en moyenne à 90 cm, et ne monte qu'aux alentours de 1,3 mètres. Le reste ce sont les perturbations des signaux, qu, malheureusement je n'ai pas suivi.

Le système Galileo fonctionne, même s'il n'est pas achevé. Il devait y avoir un lancement depuis Kourou en avril, mais les popov qui devaient s'en charger sont rentrés au pays.

Mais attention, même si une bande de fréquence est partagée avec le système GPS, tous les GPS ne sont pas capables d'utiliser Galileo. Je crains que mon HDS Gen 3 n'en soit pas capable.

Effectivement, les américains pouvaient brouiller le signal civil. c'est désormais terminé, trop de monde dépend de ces signaux pour jouer. Je crois même (sans garantie) que les dernières générations de satellites n'ont même plus cette capacité.

Belle maîtrise du sujet !  Sourire Sourire Sourire
Comme pour la météo, ça force le respect.  Tr&egrave;s souriant Tr&egrave;s souriant Tr&egrave;s souriant
Journalisée

Terre et mer, les éléments de la réussite.

                                     
lomdurone
groupe reflexion futur
Membre Héroïque
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 4754


Denis - alienor 470 de 1989 - 40 yam 2011
Posteur à 30%


Firefox 105.0
Win NT 6.2

« Répondre #23 le: 05 Mars 2022 09:40:33 »

La seule utilisation précise que je connaisse est celle du gps du tracteur et de la niveleuse. On arrive à mettre une pièce de terre à l'horizontale, ou presque car on triche pour tenir compte du mistral, avec une bonne précision. C'est vrai que l'on utilise aussi un point de référencement connu afin d'obtenir la précision (+ - 2cm) recherchée. Mais l'époque de l'utilisation du laser est révolue car trop couteuse en temps et maintenant dans l'agriculture la main d’œuvre c'est des €  Embarrass&eacute;

https://www.agriexpo.online/fr/prod/john-deere/product-169419-2739.html
Journalisée

La dialectique de l'instant nous permet d'apercevoir cette nécessité comme l'unité du possible et ainsi surgit l'immédiateté de la perception du principe de la vitesse d'atteinte

Denis
Kalango
CLUB DES DETENDUS DU PARE-BATTAGE
Membre Héroïque
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 4016


Eric
Posteur à 35%


Safari 0.8.2
Mac OS

« Répondre #24 le: 05 Mars 2022 10:04:24 »

Cette précision s’obtient de deux manières :
- soit avec un GPS différentiel, avec la référence placée au bout du champ envoyant le signal de correction au tracteur,
- soit en utilisant un GPS bi-fréquence. Les satellites GPS et Galileo émettent en fait sur plusieurs fréquences. Nous utilisons la fréquence L1 commune aux deux constellations. Mais il y a une autre fréquence civile, L2. L’intérêt ?

Les récepteurs déterminent la position en déterminant le temps que met le signal pour atteindre le récepteur. Si on connaît le temps, si on connaît la vitesse, on connaît la distance, il suffit ensuite de tracer des cercles, et on se trouve à l’intersection des cercles.
- Le temps : le processus de synchronisation des horloges est assez complexe, d’autant que le temps ne passe pas à la même vitesse dans le satellite qu’au sol. C’est la faute à Einstein. Mais bon, supposons que nos horloges soient synchronisées à la nano-seconde.
- Reste à déterminer la vitesse. C’est simple, c’est la vitesse de la lumière, 300 000 km/s dans le vide. Oui mais on n’est pas dans le vide, il y a notamment une couche de l’atmosphère qui s’appelle l’ionosphère et qui n’est pas très transparente (les radioamateurs rebondissent dessous pour communiquer aux antipodes). Pas transparente, ça veut dire que la vitesse de propagation des ondes est réduite. De combien ? on ne sait pas, l’ionosphère change entre le jour, la nuit, l’activité solaire, bref, il y a un bon potentiel de dégradation de la précision de nos GPS dans cette ionosphère. Les satellites SBAS transmettent d’ailleurs des informations qui permettent aux récepteurs de modifier les paramètres de modélisation de cette ionosphère, en fonction des observations des stations SBAS au sol.
Mais revenons à l’intérêt d’avoir deux fréquences : la vitesse de propagation des ondes dans un milieu non transparent n’est pas uniformes. Autrement dit, L1 et L2 voyagent à des vitesses différentes. Et cette différence permet de calculer l’erreur de propagation due à la traversée de l’ionosphère… et d’améliorer la précision de la position.

Si en plus, on met une station de référence DGPS au bout du champ, on atteint une précision au moins centimétrique.
Journalisée

Eric
Artmaniacq
Membre Senior
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 130


Posteur à 25%


Safari 0.8.2
Mac OS

« Répondre #25 le: 05 Mars 2022 11:11:14 »

Sans être paranoïaque… il n’est pas exclu qu’en ces temps d’opérations spéciales  Diabolique le signal GPS disparaisse totalement.
Personnellement sur l’eau, comme j’y fais des ronds cela ne me manquera que très peu… je ne retrouverai pas mes zones de pêche favorites, c’est pas un drame. Très rares sont les circonstances où il m’est indispensable. Navigation dans la nuit noire… ou nappe de brouillard très dense.
Si cela arrive aurons nous la tête à aller batifoler sur l’eau ?
Journalisée

Emeric
Snake29
Capitaine au long cours
CLUB DES DETENDUS DU PARE-BATTAGE
Membre Héroïque
*
En ligne En ligne

Messages: 1572


Thomas
Posteur à 28%


Chrome 108.0.0.0
Win 64

« Répondre #26 le: 05 Mars 2022 11:48:50 »

"    Wah ben là, on s'rait pas dans la m****  "     


J'vais p'tet ressortir le sextant, le starfinder et les éphémérides, et m'entraîner à refaire des calculs d'astro   Embarrass&eacute;
Journalisée

Être breton, c'est un peu comme être Dieu. Mais bon, en mieux !

Ex : Quicksilver ACTIV 675 Open - Mercury 200 Verado[/b] - DTS - Active Trim - GARMIN Echomap+ 72cv - Gateway NMEA Mercury - 2018 : --> ICI  <--
Ex : Quicksilver ACTIV 535 Open - Mercury 100 EFI - 2012
Ex : Bombard Explorer 550 DB - Tohatsu 90 TLDI - 2010
ski wake
Administrateur
Membre Héroïque
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 15484


Michel
Posteur à 48%


Chrome 107.0.0.0
Linux

« Répondre #27 le: 05 Mars 2022 12:06:21 »

Tire la langue

c’était un prénom à la mode du temps où les patronymes s’écrivaient encore en latin : diplodocus, t-rex, et caetera Tire la langue Tire la langue Tr&egrave;s souriant Tr&egrave;s souriant Tr&egrave;s souriant

ça r'commence  nageur F&acirc;ch&eacute; Triste ....

https://www.youtube.com/watch?v=1-I7mw0mcqs



Pour en revenir au LORAN ( pour ceux que cela intéresserait, cela signifie (LOng RAnge Navigation)

On peut rappeler qu'il y a eu ( comme tout système "technique" des "évolutions" ...

Un peu d'histoire  Tire la langue ... histoire de vous étaler ma confiture maigre culture sur ce sujet   Afro Afro

Du LORAN  initial on est arrivé au LORAN "C" ; a noter que le LORAN "DEUTSCH" , s'il peut avoir un intérêt historique n'a cependant aucun rapport avec le sujet qui nous intéresse  Tire la langue ...

Au départ, il me semble bien que ce système "couvrait" principalement la Méditerranée... 
C'était en quelque sorte le "pendant" du système de radio Navigation DECCA, initié par les alliés pendant la 2eme guerre mondiale, pour permettre des débarquements militaires précis.
Le DECCA ayant été arrêté avant l' an 2000.

Vous connaissez mon goût pour les anecdotes, je vais donc vous en révéler une supplémentaires...
Les cinquantenaires ( et plus ) qui ont utilisé des disques vynils sur leur "électrophone" ( ou "tourne-disque" ) ,
pouvaient lire parmi les marques telles que PHILLIPS, DEUTSCHE GRAMOPHON, BARCLAY, etc ...  la marque DECCA Records qui produisait donc du matériel audio, et "pressait" des disques ...
sous le nom ( certes peu original  Tire la langue ) de DECCA COMPANY.

Cette société s'est trouvée impliquée dans l' effort de guerre Britannique, et a donc crée la Sté DECCA RADAR
( RAdio Detection And Range ).

Elle a donc créé le Decca Navigator System.

Cela dit Racal Decca fait aussi des radars ...  Tire la langue





 
Pour en revenir au LORAN-C, ce système de 80 stations est censé couvrir tout l'hémisphère Nord... .

Si j' écris "censé couvrir"  , c'est que, comme pour la Norvège, le Danemark et l'Allemagne, il me semble qu'il n' y a plus d'antennes actives en France  L&egrave;vres scell&eacute;es

En effet, celle de LESSAY  dans la manche ( qui devait faire plus de 200 m de haut ) a été arretée au milieu des années 2010 et démontée il y a moins de 10 ans,
Celle de SOUSTONS, dans les landes, ayant subi le même sort funeste.

Ailleurs dans le monde, de plus en plus de stations semblent démontées comme encore en Méditerranée l'Estartit pour l' Espagne et Lampédusa pour l'Italie, pareil pour les USA et Canada.

Maintenir la fonctionnalité de ces systèmes  24/24 et 7/7 n'est pas anodin en terme de coût, pour finalement de moins en moins d'utilisateurs depuis l' arrivée du GPS.

A noter qu'il fallait utiliser des cartes spéciales pour se positionner... 


On peut donc dire qu'en Théorie, le LORAN-C a plus que ... du plomb dans l'aile ...  F&acirc;ch&eacute;
Mais il n' a pas dit son dernier mot  Tire la langue car il a un avantage ( qui peut aussi être un inconvénient  Ind&eacute;cis ... )  c'est qu'en tant que système "terrestre" il n'est pas tributaires de satellites...

Bref, en terme d'entretien, il est sans doute plus facile de dépanner une installation "terrestre" qu'un satellite dans l' espace...
Cela dit, dans le même ordre d'idée, il est également plus facile de saboter / dégrader une installation terrestre avec bien moins de moyens nécessaires qu'un satellite ...

Certains justifient l'intérêt de le maintenir actif, pour justement servir de système de redondance, en cas d'indisponibilité des systèmes par satellites...

On évoque à ce sujet l' "évolution" vers un système dénommé E-LORAN ...
Avec un principe de déploiement mondial normalisé, dont la principale caractéristique sera d'être évidemment  Clin d'oeil complètement indépendant des différents systèmes satellitaires telles que GALILEO ( pour le système européen ) , le GPS ( US )  , et sa version Russe , le GLONASS
 
 
Notre ami Eric pourrait sans doute nous éclairer sur le "TORAN" qui était aussi un système de radio navigation dont j' ai entendu parler dans ma jeunesse ...

Je lui repasse donc le micro ... clavier  Tr&egrave;s souriant
Journalisée

La passion du nautisme à ce point, c' est du vice Sourire , mais j' assume Sourire Sourire !
J' aime autant la plaisance à Voile qu'au Moteur ... ; les plaisirs sont différents !

"La Vie est trop courte, alors autant voyager en 1ère classe !" ( Philippe NOIRET )
ski wake
Administrateur
Membre Héroïque
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 15484


Michel
Posteur à 48%


Chrome 107.0.0.0
Linux

« Répondre #28 le: 05 Mars 2022 12:16:36 »


J'vais p'tet ressortir le sextant, le starfinder et les éphémérides, et m'entraîner à refaire des calculs d'astro   Embarrass&eacute;


Les tables HO 249 et  DIEUMEGARD  ???  Tire la langue

La "TAMAYA NC77"  Tire la langue

Journalisée

La passion du nautisme à ce point, c' est du vice Sourire , mais j' assume Sourire Sourire !
J' aime autant la plaisance à Voile qu'au Moteur ... ; les plaisirs sont différents !

"La Vie est trop courte, alors autant voyager en 1ère classe !" ( Philippe NOIRET )
Cap56Sud
Membre Héroïque
*
En ligne En ligne

Messages: 528


Cap Camarat 5.5 CC La Trinité
Posteur à 30%


Safari 0.8.2
Mac OS

« Répondre #29 le: 05 Mars 2022 17:12:30 »

Sans être paranoïaque… il n’est pas exclu qu’en ces temps d’opérations spéciales  Diabolique le signal GPS disparaisse totalement.
Personnellement sur l’eau, comme j’y fais des ronds cela ne me manquera que très peu… je ne retrouverai pas mes zones de pêche favorites, c’est pas un drame. Très rares sont les circonstances où il m’est indispensable. Navigation dans la nuit noire… ou nappe de brouillard très dense.
Si cela arrive aurons nous la tête à aller batifoler sur l’eau ?
Je ne sais pas si ça sera la priorité mais je pourrai quand même aller pêcher en baie de Quiberon sans gps, j'éviterai simplement les cailloux alors que normalement je suis toujours à flirter avec les roches   Clin d'oeil
Par contre sur Bréhat/Paimpol j'essaierai même pas, j'avais plus de cailloux marqués avec une tête de mort sur ma carto perso (affleurants où émergeants) que de jours dans l'année 
Journalisée

Yann
Pages: [1] 2   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Ce forum protège les données personnelles en interdisant le référencement et la diffusion de ceux-ci. Ce forum protège les droits d'auteur en permettant à� tout moment à� un membre de signaler un contenu illicite auprès de l'hébergeur de fichier. Ce forum requiert d'avoir l'age minimum de 18 ans  XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.155 secondes avec 37 requêtes. Google a visité dernièrement cette page 12 Novembre 2022 01:12:10
Créer son Forum ~ Abus ~ © smfgratuit
Basé sur: SMF © Simple Machines LLC
   copyright Veradoclubfrance   Cnil: FORUM DISPENSE DE DECLARATION CNIL      
PR:0 PageRank #0 Plus haut que 10
  
Créer son Forum ~ Abus ~ © smfgratuit