Veradoclub France
19 Juillet 2024 23:55:39 *
avatar Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Nouvelles: Nouvel inscrit sur VCF : Sans message de votre part dans les 30 jours après votre admission, votre compte pourra être fermé.
 
   Forum   Aide Identifiez-vous Inscrivez-vous  
Pages: [1]   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: De bonnes habitudes  (Lu 2296 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Kalango
CLUB DES DETENDUS DU PARE-BATTAGE
Membre Héroïque
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 5648


Eric
Posteur à 36%


Safari 0.8.2
Mac OS

« le: 15 Septembre 2023 23:04:12 »

Ca devient une habitude, cette petite virée sur Yeu.

Départ La Rochelle ce matin, enfin ce midi, avec quelques regrets de ne pas être parti plus tôt. C’est toujours mieux de partir avant le thermique. C’est la théorie, parce que je ne pars jamais suffisamment tôt pour le savoir. Mer très peu agitée, et chose extraordinaire, la houle va elle aussi à l’île d’Yeu. A force d’en venir, il faut bien qu’elle y retourne de temps en temps.

Aujourd’hui, j’ai décidé de faire l’extérieur, en naviguant au départ dans le pertuis d’Antioche, celui entre Ré et Oléron, et à l’arrivée en contournant la pointe du But à l’extrémité nord-ouest de l’île avant de virer à tribord pour Port-Joinville. Très peu de bateaux sortis aujourd’hui. Quelques pêcheurs ici ou là, quelques voiliers aussi, partis à la recherche du vent.

Le Lavardin, Chanchardon, le clocher d’Ars, Les Baleines, derrière, le château d’eau de la Tranche, puis dans le lointain, Jard, Bourgenay, Les Sables dont on voit de loin les façades des hauts immeubles, puis la côte s’estompe un peu plus dans la brume alors que Kalango saute de vagues en vagues. Ma super montre connectée m’indique déjà 6000 pas depuis que je suis parti. Je n’imaginais pas que ce fût si grand un 8.5 ! Je navigue au 310 en harmonie avec la houle qui parfois s’écrase sur l’étrave en formant de magnifiques gerbes bien blanches qui s’écartent bien de chaque côté…

Tout irait bien si je n’avais pas faim. J’ai faim depuis Chanchardon. Et je n’ai rien à bord, de l’eau c’est tout, même pas de Princes…  Je me console en pensant à mon compteur de pas qui s’affole. Le jeûne plus le sport, je me sens déjà maigrir.

J’approche de l’île d’Yeu qui se cache encore. Je me demande si je vais atterrir au NW, ou plus au centre, vers le joli port de la Meule. Ou pas du tout…

La présence de l’île est d’abord trahie  par des voiliers qui font une route perpendiculaire à tous ceux croisés jusqu’alors. C’est pas à cause du vent, ils sont pour la plupart au moteur. L’île est bien là, assez petite d’abord puisque, comme en arrivant de Saint Gilles, son grand côté est plus ou moins parallèle à notre route. Mais je distingue assez rapidement la petite chapelle de la Meule, bien blanche sur sa falaise, à droite l’anse des Soux. A gauche, la pointe du But, elle, se perd encore dans l’horizon. Elle encore loin.

Soudain, un dauphin solitaire passe devant mon étrave. Venant de tribord, il est privilégié. Je réduis tout. Un peu trop vite d’ailleurs, je sens les embases qui grognent quand je dépasse furtivement le point mort…  Lui ai-je fait peur ? Je ne le reverrai pas. Déçu, je remets les gaz, mais le bateau ne déjauge pas. Je réduis à nouveau, mets les gaz… Je me dis que ça va être long jusque Port Joinville. Déjà j’envisage le déroutement . Saint Gilles ? Les Sables ? Je décide d’arrêter les moteurs pour regarder les embases. RAS, les hélices brillent. Je remets tout dans l’eau, je redémarre,  et le bateau déjauge… Je ne sais pas ce qui s’est passé. Suis-je passé en mode dock par inadvertance ? Il m’avait semblé avoir vérifié…

Je poursuis l’aventure, en surveillant les paramètres moteurs.

L’avantage de passer par le nord-ouest, c’est qu’on évite le Pont d’Yeu et sa mer généralement désordonnée. Mais pas la houle, qui grossit un peu à l’approche de l’île, sans toutefois nécessiter de ralentir. La question suivante, c’est décider de passer au large à l’ouest des Chiens, ou de passer entre ces rochers et la pointe. La mer est haute ou quasi, la houle vient du bon côté. Un coup d’œil aux déferlantes qu’on peut généralement observer par ici. Quasiment rien, à part sur les rochers du Grand champ un peu plus loin. Il est 15 heures 15, 3 heures 15 après avoir quitté La Rochelle, je passe entre la pointe du but et Les Chiens Perrins. Je rentre 20 minutes plus tard dans les passes de Port Joinville, pare bats et amarres en place.

La gentille voix qui opère sur le 9 me dit de m’amarrer à l’extrémité du ponton A, désert. Ceux qui vont passer la nuit ici vont passer à côté du bonheur des fameuses rencontres à couple de Port Joinville. Je saute sur le ponton pour amarrer l’avant dans un léger vent traversier éloignant. Pas assez rapide, l’arrière m’échappe. Je dois hâler l’avant pour rapprocher le bateau… C’est dur quand même… Mais ça y est,  Port-Joinville, me voilà ! (Il parait qu’on entend parfois débarquer sur le ponton des marins qui chantent « Maréchal, nous voilà », mais vous n’êtes pas obligés de me croire).

Comme j’ai faim, je m’arrête pour une petite crêpe beurre sucre.  Plus beure que sucre, voire que crêpe d’ailleurs… Délicieuse.

La météo annonçant des orages pour la soirée, je ne m’attarde pas. Il faut encore faire le plein de thon et de saumon fumé…
Journalisée

Eric
ski wake
Administrateur
Membre Héroïque
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 18062


Michel
Posteur à 48%


Chrome 126.0.0.0
Linux

« Répondre #1 le: 15 Septembre 2023 23:30:52 »

Ton récit "immersif" nous donne l'impression d'etre passager ... derrière ton épaule  Tire la langue  c'est très agréable, Merci  !  Prétentieux
Journalisée

La passion du nautisme à ce point, c' est du vice Sourire , mais j' assume Sourire Sourire !
J' aime autant la plaisance à Voile qu'au Moteur ... ; les plaisirs sont différents !

"La Vie est trop courte, alors autant voyager en 1ère classe !" ( Philippe NOIRET )
Photo " Vague - Poseidon " de Mathieu Rivrin
Kalango
CLUB DES DETENDUS DU PARE-BATTAGE
Membre Héroïque
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 5648


Eric
Posteur à 36%


Safari 0.8.2
Mac OS

« Répondre #2 le: 16 Septembre 2023 09:21:46 »

Ton récit "immersif" nous donne l'impression d'etre passager ... derrière ton épaule  Tire la langue  c'est très agréable, Merci  !  Prétentieux

merci Michel Très souriant
Journalisée

Eric
Christophe79
groupe reflexion futur
Membre Héroïque
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1749


Posteur à 29%


Firefox 128.0
Win 64

« Répondre #3 le: 16 Septembre 2023 09:53:26 »

Ton journal de bord doit être génial à contrôler.
La gendarmerie qui aura cette obligation à te faire subir n'est pas prête de quitter ton bord si tu écris tout de la sorte.  Clin d'oeil

Aller à Yeu de la Rochelle est donc une partie d'immense plaisir... moi qui m'arrête en général avant les baleines en me contentant du plaisir simple du "taquinage" de bars.
Quel idiot je fait de n'avoir jamais poussé plus loin.
Journalisée

Christophe
HUMBER Océan Pro 6.30 / EVINRUDE 150 Ho G2
ski wake
Administrateur
Membre Héroïque
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 18062


Michel
Posteur à 48%


Chrome 126.0.0.0
Linux

« Répondre #4 le: 16 Septembre 2023 10:01:19 »

.. moi qui m'arrête en général avant les baleines en me contentant du plaisir simple du "taquinage" de bars.
Quel idiot je fait de n'avoir jamais poussé plus loin.

Christophe, ...

... Oserais-je t'écrire : " VA  , ... ET ... ,  NE  "PECHE"  PLUS  ... ! "     Tire la langue Très souriant  Prétentieux

 Grimaçant Grimaçant Grimaçant Grimaçant Grimaçant Grimaçant Grimaçant
Journalisée

La passion du nautisme à ce point, c' est du vice Sourire , mais j' assume Sourire Sourire !
J' aime autant la plaisance à Voile qu'au Moteur ... ; les plaisirs sont différents !

"La Vie est trop courte, alors autant voyager en 1ère classe !" ( Philippe NOIRET )
Photo " Vague - Poseidon " de Mathieu Rivrin
California
Modérateur Global
Membre Héroïque
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 9697


Posteur à 36%


Safari 0.8.2
Mac OS

« Répondre #5 le: 17 Septembre 2023 08:48:16 »

Toujours un vrai plaisir à lire, on a l'impression d'avoir les embruns sur le visage, le son des moteurs et des vagues résonnent en nous!
Merci Cool Cool
Journalisée

Denis
Princess Riviera 286(1991) 2x220 4,3 MPI, bravo3 2014
BAKALAU
CLUB DES DETENDUS DU PARE-BATTAGE
Membre Héroïque
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 4316


Phil
Posteur à 31%


Chrome 126.0.0.0
Win 64

« Répondre #6 le: 17 Septembre 2023 09:26:19 »

Toujours un vrai plaisir à lire, on a l'impression d'avoir les embruns sur le visage, le son des moteurs et des vagues résonnent en nous!
Merci Cool Cool

On ressent même l'angoisse d'un problème d'hélice....  Clin d'oeil Grimaçant
Journalisée

Doudou39330
Bertrand. Jura (39)
CLUB DES DETENDUS DU PARE-BATTAGE
Membre Héroïque
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 4956


Posteur à 36%


Safari 0.8.2
Mac OS

WWW
« Répondre #7 le: 17 Septembre 2023 09:34:46 »

Ah ça fait du bien de te lire, pour dire ça manquait même.. à chaque sortie on a l’impression d’être de la partie.

A quand les autres ?  Afro Clin d'oeil
Journalisée

Fourwinns 195 Sundowner / optimax 150

Christophe79
groupe reflexion futur
Membre Héroïque
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1749


Posteur à 29%


Firefox 128.0
Win 64

« Répondre #8 le: 17 Septembre 2023 11:36:59 »

Christophe, ...

... Oserais-je t'écrire : " VA  , ... ET ... ,  NE  "PECHE"  PLUS  ... ! "     Tire la langue Très souriant  Prétentieux

 Grimaçant Grimaçant Grimaçant Grimaçant Grimaçant Grimaçant Grimaçant
Oh, non Michel, si je faisais ça, ma prose décrirait un plaisir bien moins intense et d'autre part, je distrais les poissons en m'arrêtant aux baleines...
Qui s’intéresserait à leur plaisir à eux si je filais vers Yeu sans sortir mes cannes ? hein qui ???  Très souriant
Journalisée

Christophe
HUMBER Océan Pro 6.30 / EVINRUDE 150 Ho G2
Kalango
CLUB DES DETENDUS DU PARE-BATTAGE
Membre Héroïque
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 5648


Eric
Posteur à 36%


Safari 0.8.2
Mac OS

« Répondre #9 le: 17 Septembre 2023 16:13:20 »

Trois thons et trois saumons fumés plus tard, agrémentés d’une part de tarte au thon pour la route, c’est parti pour le retour. Il est 17 h 10.

Si le ponton visiteur s’est légèrement rempli, le vent n’a pas bougé depuis mon arrivée. Ça va faciliter le départ si toutefois j’arrive à sauter dans le bateau. C’est parti, demi-tour sur place, un coup d’œil au feu tricolore vert et blanc autorisant la sortie du bassin, je croise dans l’avant-port un Leader déjaugé naviguant à trois noeuds : jolie carène ! Je ne le remercierai pas suffisamment pour son sillage qui me fera danser sur le pont en retirant les derniers pare-bats.

Cette fois-ci, au bout des passes, je tournerai à droite, en direction du continent. Si j’ai fait l’extérieur à l’aller, je ferai l’intérieur au retour.

La météo est bonne pour l’instant. La convection qui semblait bloquée assez bas se développe rapidement. Des cumulus apparaissent sur les terres, certains poussent à vue d’œil dans ce qui reste cependant des tours filiformes.   Le point positif de cette évolution, c’est qu’avec un tel aspirateur d’humidité, la visibilité est exceptionnelle. A la sortie de la jetée, on a presque l’impression d’être déjà arrivé au pied des barres de Saint-Jean-de-Monts. Plus surprenant, le pont de Noirmoutier se détache très nettement au-dessus de l’horizon. J’arrive à en distinguer les piliers…

La mer est agréable. L’île nous abrite de la houle. Ne subsiste qu’un léger clapotis dû au vent, le genre qui fait clac-clac-clac-clac et nettoie la coque dès qu’on accélère un peu. Je n’accélère pas trop car je ne sais pas trop ce que la houle va me réserver. A l’aller, c’était sympa d’avoir la houle sur l’arrière. Au retour, en plus de l’inconfort, on peut s’attendre à une consommation plus importante. Normalement ça doit le faire, j’ai consommé bien moins de la moitié du réservoir, mais… je modère mon ardeur, profitant raisonnablement de ce clac-clac-clac-clac.

Je me fixe une réserve de 100 litres restant calculée par le SC 1000 pour me diriger vers la pompe la plus proche. Ce sera au choix les Sables, Bourgenay (mais si la houle a grossi, y entrer peut s’avérer difficile), puis Saint-Martin.

17 heures 35 , j’arrive à la pointe des Corbeaux. La houle redoutée n’est pas au rendez-vous, ou si longue et si peu prononcée que je sens que c’est encore une traversée qui va être pénible… Allez, cap… 310 - 2 + 2 = 130.

Je ne sais pas ce qui se passe à cet endroit précis, mais, ici, j’ai toujours du mal à prendre ce cap, et je me retrouve le plus souvent plus ou moins au 120. Est-ce parce que la côte disparaît derrière la corniche de Sion ? Ce n’est pas grave, d’autant que par rapport à la houle, c’est plus confortable, et que du point de vue essence, ça me rapproche des côtes.

Le béton de Saint-Jean-de-Monts n’en finit pas de s’accrocher au sillage, celui de Saint-Gilles prend le relais mais disparaît plus rapidement derrière les dunes. C’est ensuite le paysage le plus triste du voyage… Un long cordon dunaire, plat et rectiligne, surmonté d’un trait de verdure et interrompu juste le temps d’y glisser un château d’eau histoire de ne pas s’y perdre.

18 heures. Je sors la bouteille d’eau, en maudissant le gars qui a pensé qu’on pouvait réduire l’épaisseur du plastique jusqu’à ce qu’elle est, transformant la bouteille en court tuyau flexible qui s’agite dans les vagues. Mais bon, boire ou conduire, il faut choisir, je le savais. Je passe alors aux choses sérieuses et cette promesse merveilleuse qu’est cette part de tarte au thon que la vendeuse m’a délicatement calée au fond d’une barquette, elle-même emballée dans un film plastique. J’ouvre cette protection. La pâte est trop molle pour que je l’attrape comme ça. Il est plus sage de s’assoir. Alors, d’une main, je déploie le boudin du assis-debout, et au moment précis où je m’assieds, une vague projette le volant dans la barquette. La tarte au thon décolle sans avoir pris le cours d’atterrisage kivabien. Comme la tartine de confiture, elle finit face contre teck. 
Pff… Et comme si cela ne suffisait pas, en ramassant ce qui fut une part de tarte au thon, je me cogne la tête contre une poignée…

Il faudra désormais compter avec ce terrible sentiment de faim pour la fin du voyage.

Ce cordon dunaire finit par s’échouer sur les Sables, dont on n’aperçoit pour l’instant que la tourelle des Barges. Un coup d’œil au totalisateur d’essence. Je suis bon, j’atteins à peine la moitié du réservoir consommée. La houle s’atténue à mesure que le soleil baisse sur l’horizon. Croisière économique à 22 noeuds, parfois 23, un rendement qui oscille autour des 0,5 NM/litre en fonction des vagues.

J’arrive à proximité de la sud de Petite Barge. Je suis depuis plusieurs minutes le bon cap 130. Les Sables et la blancheur des façades du Remblais dans le soleil bas se dévoilent, mais c’est au sud que ça devient intéressant. A 200 mètres, j’aperçois des petites vagues, du genre de celles qu’on peut faire quand on veut éclabousser autour de soi. J’y vais, pas me faire éclabousser bien sûr, mais voir ces dauphins qui passent le temps en attendant Gilles… Il y en a une dizaine, qui nagent, qui jouent, certains viennent à ma rencontre, je filme, c’est génial… J’entends leur souffle quand ils sortent de l’eau, j’ai le sentiment que si je n’étais pas là, ça ne changerait rien pour eux. D’ailleurs ils continuent leur route, sautillant, éclaboussant un peu plus loin.

C’est alors que je comprends la différence fondamentale entre Gilles et moi. Non, ce n’est pas uniquement notre vitesse de croisière (même si…); non, ce n’est pas ou ce n’est plus notre capacité à trouver les dauphins; non, c’est tout simplement que lorsque Gilles arrête de filmer, ça s’arrête. Moi, c’est l’instant où ça commence à enregistrer. Bref, ces belles galipettes, elles ne sont donc que pour moi. C’est trop bête, alors je pousse légèrement les manettes « Moteur! », un petit virage pour recoller au peloton « ça tourne ». Effectivement, ça tourne, quelques instants toujours magiques cette fois enregistrés quelque part au fond du smartphone !

Je ne les dérange pas davantage, je reprends ma route, les falaises ont pris le pas sur les dunes. Bourgenay apparaît, le ciel est gis, couvert. La bouée d’atterrissage, blanche et rouge, brille avec le soleil qui est de plus en plus bas. D’ailleurs, il ne tarde pas à disparaître sous les nuages, offrant au paysage une lumière douce, où les couleurs du ciel deviennent pastel, des gris, des oranges, des bleus qui résonnent dans l’éclat brillant des vagues.

Au loin, une épaisse fumée noire s’échappe, verticale, avant de former un long panache horizontal. Ça vient d’un bateau qui évolue devant les Baleines. Je sors les jumelles. C’est un petit chalutier, il semble naviguer normalement, il faudra juste qu’il règle un peu sa combustion…

Je continue ma route. Les Baleines à tribord, le château d’eau de la Tranche à bâbord, j’entre dans le Pertuis breton. “Sécurité-Sécurité”. Le CROSS Corsen demande des témoignages sur un navire qui serait en feu au large de Jard. Je contacte le sémaphore des Baleines, qui m’indique, sur le 10, que c’est un promeneur qui a contacté le 196 pour leur signaler ce que j’avais vu. Visiblement, le petit chalutier n’a pas non plus de VHF, puisqu’il ne donnera pas de ses nouvelles. Pas de nouvelles, bonnes nouvelles ! D’ailleurs je n’entendrai pas de Mayday Mayday par la suite…

La houle a complètement disparu. Je navigue sur un lac. Parfois sa surface se ride sur une dizaine de mètres. C’est de la friture qui frétille à la surface en laissant impassibles les mouettes qui se reposent à proximité. Sans rien toucher, la vitesse est passée à 24 noeuds, et le rendement est passé au-dessus des 0,5 NM/litre. Je croise un voilier, grand voile noire hissée, raide, dans l’axe du bateau. Il marche discrètement au moteur. Quelqu’un devrait peut-être lui dire que le triangle, c’est pas la pointe en haut du mât, mais bien en bas. A quand le permis pour les voileux…

Il reste encore une demi-heure avant que le centre du soleil ne disparaisse sous l’horizon, mais à terre, les lumières s’allument déjà les unes après les autres. Les silos de la Pallice clignotent en rouge, les grues scintillent en blanc.  J’installe le mâtereau qui porte le feu blanc, et j’allume les feux de route. Sous le pont de l’île de Ré, je croise une de ces navettes inter-îles encore chargée de ses touristes qui allume également ses feux.

Que c’est beau ce calme qui brille encore un peu,
Flottant tranquillement sur le temps suspendu.
Dans les vapeurs de la nuit il sera perdu,
Ne résistant au noir que l’éclat de ses feux.

Sans craindre la panne d’essence, c’est à 35 noeuds que je termine le voyage. Après une large courbe à gauche, j’embouque le chenal, les feux bien alignés l’un au-dessus de l’autre. A 200 mètres des bouées d’entrée, je réduis, 5 noeuds pour la finale, je prépare les pare-bats en compagnie d’un Dufour 500 qui dispose d’au moins un mousse par pare-bat. Kalango, lui, a 6 pare-bats par mousse et change de direction selon mes déplacements à bord, ivre sans doute des milles parcourus aujourd’hui.

L’avant port dans la pénombre du crépuscule, puis la panne, enfin le dernier virage, moment crucial choisi par un moustique pour me piquer le bras. Le traître !

Finalement, amarre en main, je descends sur le catway. Il est 20h21, c’est l’heure du coucher du soleil sur La Rochelle. La nuit est tombée sur Kalango. C’était sa dernière sortie de la saison.
Journalisée

Eric
Sharky
Administrateur
Membre Héroïque
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 13984


Jean-Luc - Arradon (56)
Posteur à 47%


Chrome 126.0.0.0
Win 64

WWW
« Répondre #10 le: 17 Septembre 2023 18:50:26 »

Quel final !

Merci de nous régaler de tes récits  Cool
Journalisée

Antarès 9 OB - Suzuki  2 x DF 200 APX

Cap sur l'étrave, y a de l'eau jusqu'au fond, l'arrière suit l'avant !!!

Sites WEB : ALMACO - Facebook - Ma page perso : Mes contributions à  VCF ...
ski wake
Administrateur
Membre Héroïque
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 18062


Michel
Posteur à 48%


Chrome 126.0.0.0
Linux

« Répondre #11 le: 17 Septembre 2023 18:53:56 »

Je ne me lasse pas de ce talent épistolaire ! ...

Bravo  ET  Merci  ( et réciproquement !  Tire la langue )

Ma  seule  interrogation  porte  sur ...

...
 je prépare les pare-bats en compagnie d’un Dufour 500 ...


euh ... Embarrassé   je ne connais pas ce modèle   Pleurs ....

Ne manquerait-il pas un ( voire plusieurs ) chiffre (s) ?

Cela dit j'en arrive à soupçonner Eric de l' avoir fait exprès pour vérifier si je lisais attentivement jusqu'au bout   Tire la langue

 Très souriant Très souriant Très souriant Très souriant
« Dernière édition: 17 Septembre 2023 18:58:15 par ski wake » Journalisée

La passion du nautisme à ce point, c' est du vice Sourire , mais j' assume Sourire Sourire !
J' aime autant la plaisance à Voile qu'au Moteur ... ; les plaisirs sont différents !

"La Vie est trop courte, alors autant voyager en 1ère classe !" ( Philippe NOIRET )
Photo " Vague - Poseidon " de Mathieu Rivrin
Doudou39330
Bertrand. Jura (39)
CLUB DES DETENDUS DU PARE-BATTAGE
Membre Héroïque
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 4956


Posteur à 36%


Safari 0.8.2
Mac OS

WWW
« Répondre #12 le: 17 Septembre 2023 20:18:45 »

Merci Eric encore pour ton récit et vivement la saison prochaine hein…. Clin d'oeil
Journalisée

Fourwinns 195 Sundowner / optimax 150

sellik
Membre Héroïque
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 564


Gilles
Posteur à 24%


Safari 0.8.2
Mac OS

« Répondre #13 le: 17 Septembre 2023 20:26:37 »

Peut être le Dufour 500 grand large (50 pieds)
Journalisée
Kalango
CLUB DES DETENDUS DU PARE-BATTAGE
Membre Héroïque
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 5648


Eric
Posteur à 36%


Safari 0.8.2
Mac OS

« Répondre #14 le: 17 Septembre 2023 21:27:32 »

Ton journal de bord doit être génial à contrôler.
La gendarmerie qui aura cette obligation à te faire subir n'est pas prête de quitter ton bord si tu écris tout de la sorte.  Clin d'oeil

Aller à Yeu de la Rochelle est donc une partie d'immense plaisir... moi qui m'arrête en général avant les baleines en me contentant du plaisir simple du "taquinage" de bars.
Quel idiot je fait de n'avoir jamais poussé plus loin.

Ils n’auront qu’à se connecter au forum!

Pour te donner une bonne raison d’y aller avec tes cannes, c’est qu’il semble y avoir du poisson là bas.  Bon ça fait cher le kilo, mais quand on aime… une seconde bonne raison, c’est qu’on y trouve parfois de la poire ou du 8x8.

Toujours un vrai plaisir à lire, on a l'impression d'avoir les embruns sur le visage, le son des moteurs et des vagues résonnent en nous!
Merci Cool Cool

Quel final !

Merci de nous régaler de tes récits  Cool

Merci pour vos encouragements !

On ressent même l'angoisse d'un problème d'hélice....  Clin d'oeil Grimaçant

Je n’ai pas voulu faire flipper le fofo en abordant la délicate décision de couper les moteurs qui fonctionnent encore mais pas comme prévu au milieu de nulle part, avec un vent et bientôt un courant portant au large…


Ah ça fait du bien de te lire, pour dire ça manquait même.. à chaque sortie on a l’impression d’être de la partie.

A quand les autres ?  Afro Clin d'oeil


Tu as déjà la suite… peut être des photos bientôt(c’est surtout pour JC qui préfère le choc des photos au poids des mots),
Et puis j’ai encore quelques épisodes de la saison précédente, plus un inédit de celle-ci. Tu vois, la vie est belle ! Elle serait plus belle encore si nous avions un peu plus de CR…

Je ne me lasse pas de ce talent épistolaire ! ...

Bravo  ET  Merci   ( et réciproquement !  Tire la langue )

Ma  seule  interrogation  porte  sur ...

euh ... Embarrassé   je ne connais pas ce modèle    Pleurs ....

Ne manquerait-il pas un ( voire plusieurs ) chiffre (s) ?

Cela dit j'en  :Darrive à soupçonner Eric de l' avoir fait exprès pour vérifier si je lisais attentivement jusqu'au bout   Tire la langue

 Très souriant Très souriant Très souriant Très souriant

Aïe aïe aïe… moi j’y connais rien, mais c’était bien écrit dessus Dufour et 500. Alors naïvement j’ai cru que ça existait Tire la langue

Peut être le Dufour 500 grand large (50 pieds)

moi j’ai pas contredit le professeur Très souriant

Journalisée

Eric
ski wake
Administrateur
Membre Héroïque
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 18062


Michel
Posteur à 48%


Chrome 126.0.0.0
Linux

« Répondre #15 le: 17 Septembre 2023 22:25:04 »

Peut être le Dufour 500 grand large (50 pieds)


ARRF  ...   Diabolique

Sans doute un modèle trop récent  Lèvres scellées pour que je le connaisse  !   Grimaçant

Que voulez-vous ... ?  A force de s'intéresser aux " vieilleries ", on ne peut que rater les modèles actuels  nageur ... d'où ma méconnaissance   Embarrassé ...
Journalisée

La passion du nautisme à ce point, c' est du vice Sourire , mais j' assume Sourire Sourire !
J' aime autant la plaisance à Voile qu'au Moteur ... ; les plaisirs sont différents !

"La Vie est trop courte, alors autant voyager en 1ère classe !" ( Philippe NOIRET )
Photo " Vague - Poseidon " de Mathieu Rivrin
Christophe79
groupe reflexion futur
Membre Héroïque
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1749


Posteur à 29%


Firefox 128.0
Win 64

« Répondre #16 le: 17 Septembre 2023 23:04:46 »

...
Quel dommage que ce soit la dernière sortie... mais la gourmandise étant parait-il un vilain défaut, nous attendrons les prochains épisodes, avec une faim qui nous tiraillera et qui contrairement à celle qu'on aurait pu traiter avec une tarte au thon trop lourde, ne nous aurait nullement apporté - même en excès - d'obésité abdominale.

Eh oui, je dévore tes lignes, tes proses déclenchent le mécanisme de la faim, du plaisir de la suite attendue avec impatience et jamais de la satiété.
Par contre l'obésité qui nous guette à te lire, est très loin de la maladie aux multiples conséquences d'hypertension artérielle, d'athérosclérose ou autre dyslipidémie.

Alors si par le plus grand des hasards, Kalango avait encore envie de se dégourdir les hélices, n'hésite pas, fais nous en encore profiter sans crainte de nous rendre malades d'indigestion.
Journalisée

Christophe
HUMBER Océan Pro 6.30 / EVINRUDE 150 Ho G2
doumes
Membre Héroïque
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 737


Posteur à 23%


Firefox 128.0
Win 64

« Répondre #17 le: 17 Septembre 2023 23:09:09 »

Bonsoir Christophe,

Ton journal de bord doit être génial à contrôler.
La gendarmerie qui aura cette obligation à te faire subir n'est pas prête de quitter ton bord si tu écris tout de la sorte.  Clin d'oeil

Aller à Yeu de la Rochelle est donc une partie d'immense plaisir... moi qui m'arrête en général avant les baleines en me contentant du plaisir simple du "taquinage" de bars.
Quel idiot je fait de n'avoir jamais poussé plus loin.

Tu me surprend quand tu nous dit ne  pas dépasser les Baleines,  je fait occasionnellement ce trajet , au départ de Saint Denis ,en général, cap sur les Baleines dans un premier temps puis je  contourne les Baleineaux , je connait trop  les hauts fond de cette partie entre la cote et le phare , pour y avoir longtemps chasser !

De la donc deux options  ou sud est vers  le Banc du Bucheron , le petit restaurant de la Patache , ou plus loin celui du port d'Ars avec son décor 1900 .
Ou  plein nord vers  Jard sur mer puis  en longeant la cote Atterrir à Bourgenay , puis  les Sables !

La Cote et moins belle au delà, mais  pour limite la zone au dela des six milles  on remonte  vers Saint Gilles ,avant de partir  vers le Grand large pratiquement  plein Est  et atteindre la pointe des Corbeaux  pour remonté  et  finir a Port Jonville, pour y passer la nuit dans un petit Hotel .

 je fait cette  ballade  presque une fois par an, la dernière fois je l'avoue je suis parti de  Bourgenay ....................
Journalisée

Dominique, Semi rigide 3D Tender 589 Honda 90 Cv Vtec
jibe
CLUB DES DETENDUS DU PARE-BATTAGE
Membre Héroïque
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2002


Posteur à 28%


Chrome 126.0.0.0
Win 64

« Répondre #18 le: 18 Septembre 2023 11:48:32 »

Eric, Eric, Eric, j'étais presque motivé à écrire un petit CR de nos vacances sur l'eau de cet été, mais en lisant ces lignes tellement "chiadées" et bien je fais un gros complexe  Embarrassé Merci encore pour tout ce que tu apportes au forum  Clin d'oeil
Journalisée

Jean-Christophe 
Quicksilver  open 6.75 150efi 2016/2019
Quicksilver sundeck 7.55 225 mercury 2019/
Kalango
CLUB DES DETENDUS DU PARE-BATTAGE
Membre Héroïque
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 5648


Eric
Posteur à 36%


Safari 0.8.2
Mac OS

« Répondre #19 le: 18 Septembre 2023 13:01:31 »

Eric, Eric, Eric, j'étais presque motivé à écrire un petit CR de nos vacances sur l'eau de cet été, mais en lisant ces lignes tellement "chiadées" et bien je fais un gros complexe  Embarrassé Merci encore pour tout ce que tu apportes au forum  Clin d'oeil

Merci beaucoup JC, mais je sens poindre un zeste de mauvaise foi dans l’argument. Tu n’es pas obligé de faire des alexandrins, des Jean-Christophins suffiront à notre bonheur ! Grimaçant
Journalisée

Eric
toby64
@5/.
groupe reflexion futur
Membre Héroïque
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 12967


Thierry,
Posteur à 44%


Chrome 126.0.0.0
Linux

« Répondre #20 le: 18 Septembre 2023 13:33:49 »

Merci encore pour tout ce que tu apportes au forum  Clin d'oeil

Oui et non !
Pas merci Éric pour tous les forumeurs que tu as démotivé de faire des cr ! Sourire
Journalisée

Thierry . 

Zodiac Yachtline 3,4m Yamaha f30    /   voilier ELAN 333 Volvo md2030
Dept 64 et 34 ( Marseillan ) ...
Kalango
CLUB DES DETENDUS DU PARE-BATTAGE
Membre Héroïque
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 5648


Eric
Posteur à 36%


Safari 0.8.2
Mac OS

« Répondre #21 le: 18 Septembre 2023 13:58:39 »

Oh les gars, j’ai pas le Goncourt non plus… sujet verbe complément et on répète. A la fin, ça fait un CR…
Journalisée

Eric
capt.reg
CLUB DES DETENDUS DU PARE-BATTAGE
Membre Héroïque
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 13036


Posteur à 42%


Chrome 126.0.0.0
Win 64

« Répondre #22 le: 18 Septembre 2023 14:42:45 »

Moi je cherche les Korrigans...
Sont où ? hein ?
Journalisée

Kalango
CLUB DES DETENDUS DU PARE-BATTAGE
Membre Héroïque
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 5648


Eric
Posteur à 36%


Safari 0.8.2
Mac OS

« Répondre #23 le: 18 Septembre 2023 16:11:46 »

Moi je cherche les Korrigans...
Sont où ? hein ?

Je les soupçonne d’être derrière le problème moteur à l’aller et la tarte au thon au retour   Pleurs Très souriant Très souriant
Journalisée

Eric
Christophe79
groupe reflexion futur
Membre Héroïque
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1749


Posteur à 29%


Firefox 128.0
Win 64

« Répondre #24 le: 18 Septembre 2023 17:43:05 »

Bonsoir Christophe,
Tu me surprend quand tu nous dit ne  pas dépasser les Baleines...
Embarrassé en fait si ça m'arrive... où pourrais-je trouver les gros lieus si je ne dépassais pas les Baleines.  Clin d'oeil

Mais je n'en dis rien de peur qu'on m'oblige à un CR en Alexandrins.   Très souriant Très souriant
Journalisée

Christophe
HUMBER Océan Pro 6.30 / EVINRUDE 150 Ho G2
RIK-HA-RIK
Modérateur
Membre Héroïque
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 8303


Joel
Posteur à 54%


Chrome 126.0.0.0
Linux

WWW
« Répondre #25 le: 02 Octobre 2023 00:17:57 »

C’est juste un pur bonheur de te lire. On est dedans à chaque fois. Tu nous régales  Très souriant


Journalisée

Kirie 21 - full électrique Kywat AE 10 cv

Joël
Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque...à te regarder ils s'habitueront
R. Char

RIK-HA-RIK TOUR
Pages: [1]   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Ce forum protège les données personnelles en interdisant le référencement et la diffusion de ceux-ci. Ce forum protège les droits d'auteur en permettant àé tout moment àé un membre de signaler un contenu illicite auprès de l'hébergeur de fichier. Ce forum requiert d'avoir l'age minimum de 18 ans  XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.17 secondes avec 39 requêtes. Google a visité dernièrement cette page 15 Juillet 2024 20:49:02
Créer son Forum ~ Abus ~ © smfgratuit
Basé sur: SMF © Simple Machines LLC
   copyright Veradoclubfrance   Cnil: FORUM DISPENSE DE DECLARATION CNIL      
PR:0 PageRank #0 Plus haut que 10
  
Créer son Forum ~ Abus ~ © smfgratuit