Veradoclub France
14 Août 2022 02:06:45 *
avatar Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Nouvelles: Afin que ce forum perdure, il vous est demandé de ne pas placer dans vos messages des liens commerciaux envoyant vers des sites marchands. Vous pouvez placer les photos et transmettre vos liens par MP à ceux qui vous les demanderont. Merci pour l'administrateur du site.
 
   Forum   Aide Identifiez-vous Inscrivez-vous  
Pages: 1 ... 30 31 [32]   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: La plaisance .. Années 60 > 70 ( juste après les dinosaures, quoi ! :) ! )  (Lu 387800 fois)
ski wake et 2 Invités sur ce fil de discussion.
Kalango
CLUB DES DETENDUS DU PARE-BATTAGE
Membre Héroïque
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3685


Eric
Posteur à 35%


Safari 0.8.2
Mac OS

« Répondre #930 le: 25 Juin 2022 00:24:51 »

4 centimes le litre de diesel, ça nous rajeunit pas !
Journalisée

Eric
ski wake
Administrateur
Membre Héroïque
*
En ligne En ligne

Messages: 14766


Michel
Posteur à 48%


Chrome 104.0.5112.81
Win 64

« Répondre #931 le: 12 Août 2022 12:45:50 »

Je l'ai déjà évoqué partiellement dans CE FIL DE DISCUSSION ... cliquer I C I ...

Encore ce qui me semble être une "EXCLUSIVITE MONDIALE INTERNET V.C.F." ...  Prétentieux Tire la langue ( j'ai cherché sur le net et rien trouvé ...  Embarrassé )

J'ai eu l'occasion de tomber sur une ancienne "revue" éditée au milieu des années 80, par le Magasin MAZURA MARINE de BOULOGNE ( 92 ) ...

je veux parler de ...  " L' AVIS  DU  PLAISANCIER et du PLONGEUR "



C'était bien plus qu'une "Newsletter"  Tire la langue  .

Le caractère "novateur"  Sourire et peu conventionnel  Fâché des dirigeants de l'entreprise à cette époque, Mr et Mme GHERSON,
bousculait  nageur alors le "train train" routinier des revendeurs nautiques dans ces temps là ... .

Pour exemple, ils avaient eu l'idée de s'appuyer sur ce qu'ils dénommaient des ... " conseiller techniques "  ...
... qui n' étaient autres que des clients volontaires prêts à partager leur opinion,
avec points forts et faibles sur des équipements nautiques et subaquatiques et cela avec une TOTALE LIBERTE DE PAROLE !  Prétentieux

D'une certaine façon, en y réfléchissant ... ,
- ils avaient créés, bien avant l' heure, un réseau social avec un partage sans langue de bois  Prétentieux Afro
- ces "conseillers techniques" ( dont vous ne serez pas surpris d'apprendre que j' en faisais partie Tire la langue Très souriant ... )
étaient simplement animés par le bien commun ...
bien éloignés des "influenceurs" actuels rétribués par les marques pour exprimer leur opinion qu'ils voudraient nous faire croire objective  Fâché Tire la langue nageur   ( mdr ) !

Cette revue Mensuelle gratuite commençait par un éditorial au style bien direct !  Prétentieux Afro



Dans le fil de discussion consultable I C I  ... vous avez pu y lire ce qu'on écrivait en 1985 sur les enrouleurs de voile d' avant   Tire la langue


On y traitait des nouveautés produits de l' époque ...



Et oui, dans les années 80, ...
quand on parlait GUINDEAU pour un plaisancier ... on n'en était pas encore aux modèles électriques pour les ( petites et moyennes ) unités de plaisance  Tire la langue


Une fois de plus, un langage "clair" en ce qui concerne les puissances des moteurs ... ou la mise en vente de pneumatiques "déclassés" ...  Tire la langue




et la dernière de couv' :





387 450   quand même ....   Tire la langue
« Dernière édition: 12 Août 2022 13:26:08 par ski wake » Journalisée

La passion du nautisme à ce point, c' est du vice Sourire , mais j' assume Sourire Sourire !
J' aime autant la plaisance à Voile qu'au Moteur ... ; les plaisirs sont différents !

"La Vie est trop courte, alors autant voyager en 1ère classe !" ( Philippe NOIRET )
ski wake
Administrateur
Membre Héroïque
*
En ligne En ligne

Messages: 14766


Michel
Posteur à 48%


Chrome 104.0.5112.81
Win 64

« Répondre #932 le: 12 Août 2022 13:29:27 »

toujours extrait de l'  AVIS DU PLAISANCIER ET DU PLONGEUR de Juin 1985 ...

C'était l'époque des 1er positionneurs par satellite GRAND Public !  Pour resituer le contexte, à l' époque, le SMIC devait être aux alentours de 42oo / 43oo FRANCS...



 

 

 
Journalisée

La passion du nautisme à ce point, c' est du vice Sourire , mais j' assume Sourire Sourire !
J' aime autant la plaisance à Voile qu'au Moteur ... ; les plaisirs sont différents !

"La Vie est trop courte, alors autant voyager en 1ère classe !" ( Philippe NOIRET )
Robalo
Membre Héroïque
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1528

avatar

Posteur à 34%


Chrome 104.0.5112.81
Win 64

« Répondre #933 le: 12 Août 2022 21:52:38 »

Précision: les appareils de positionnement DECCA et LORAN ne fonctionnaient pas avec des satellites, mais à partir d'antennes installées au sol.
J'ai  eu un LORAN, la précision était d'une vingtaine de mètres dans le sens est/ouest, mais de plus de 100 m dans le sens nord/sud. Ceci étant du à la position des antennes par rapport à mon secteur de navigation, en Italie, Espagne (Estartit), et la troisième à Lampédusa.

Le satnav, premier système satellite n'était pas très performant à l'époque: la constellation n'était pas complète, et il s'écoulait parfois plusieurs heures avant de pouvoir avoir une position......
Journalisée

Michel
Robalo 2120, Mercury 3.6L 225CV
ski wake
Administrateur
Membre Héroïque
*
En ligne En ligne

Messages: 14766


Michel
Posteur à 48%


Chrome 104.0.5112.81
Win 64

« Répondre #934 le: Hier à 11:48:07 »


Précision: les appareils de positionnement DECCA et LORAN ne fonctionnaient pas avec des satellites, mais à partir d'antennes installées au sol.



OUI , Michel , tu as tout à fait raison, et c'est bien une erreur de qualificatif que d'avoir écrit " par Satellite "


En fait , j'aurais du écrire  "positionnement ELECTRONIQUE" et non pas " par Satellite "  ...

D'ailleurs à l' époque, si je ne m' abuse , on parlait de système de navigation hyperbolique ...  

Nous avons d'ailleurs déjà évoqué en partie le sujet sur   CE  fil  de  discussion ( cliquer  I C I ... )

et notamment

...
Pour en revenir au LORAN ( pour ceux que cela intéresserait, cela signifie (LOng RAnge Navigation)

On peut rappeler qu'il y a eu ( comme tout système "technique" des "évolutions" ...

Un peu d'histoire  Tire la langue ... histoire de vous étaler ma confiture maigre culture sur ce sujet   Afro Afro

Du LORAN  initial on est arrivé au LORAN "C" ; a noter que le LORAN "DEUTSCH" , s'il peut avoir un intérêt historique n'a cependant aucun rapport avec le sujet qui nous intéresse  Tire la langue ...

Au départ, il me semble bien que ce système "couvrait" principalement la Méditerranée...  
C'était en quelque sorte le "pendant" du système de radio Navigation DECCA, initié par les alliés pendant la 2eme guerre mondiale, pour permettre des débarquements militaires précis.
Le DECCA ayant été arrêté avant l' an 2000.

Vous connaissez mon goût pour les anecdotes, je vais donc vous en révéler une supplémentaires...
Les cinquantenaires ( et plus ) qui ont utilisé des disques vynils sur leur "électrophone" ( ou "tourne-disque" ) ,
pouvaient lire parmi les marques telles que PHILLIPS, DEUTSCHE GRAMOPHON, BARCLAY, etc ...  la marque DECCA Records qui produisait donc du matériel audio, et "pressait" des disques ...
sous le nom ( certes peu original  Tire la langue ) de DECCA COMPANY.

Cette société s'est trouvée impliquée dans l' effort de guerre Britannique, et a donc crée la Sté DECCA RADAR
( RAdio Detection And Range ).

Elle a donc créé le Decca Navigator System.

Cela dit Racal Decca fait aussi des radars ...  Tire la langue





 
Pour en revenir au LORAN-C, ce système de 80 stations est censé couvrir tout l'hémisphère Nord... .

Si j' écris "censé couvrir"  , c'est que, comme pour la Norvège, le Danemark et l'Allemagne, il me semble qu'il n' y a plus d'antennes actives en France  Lèvres scellées

En effet, celle de LESSAY  dans la manche ( qui devait faire plus de 200 m de haut ) a été arretée au milieu des années 2010 et démontée il y a moins de 10 ans,
Celle de SOUSTONS, dans les landes, ayant subi le même sort funeste.

Ailleurs dans le monde, de plus en plus de stations semblent démontées comme encore en Méditerranée l'Estartit pour l' Espagne et Lampédusa pour l'Italie, pareil pour les USA et Canada.

Maintenir la fonctionnalité de ces systèmes  24/24 et 7/7 n'est pas anodin en terme de coût, pour finalement de moins en moins d'utilisateurs depuis l' arrivée du GPS.

A noter qu'il fallait utiliser des cartes spéciales pour se positionner...  


On peut donc dire qu'en Théorie, le LORAN-C a plus que ... du plomb dans l'aile ...  Fâché
Mais il n' a pas dit son dernier mot  Tire la langue car il a un avantage ( qui peut aussi être un inconvénient  Indécis ... )  c'est qu'en tant que système "terrestre" il n'est pas tributaires de satellites...

Bref, en terme d'entretien, il est sans doute plus facile de dépanner une installation "terrestre" qu'un satellite dans l' espace...
Cela dit, dans le même ordre d'idée, il est également plus facile de saboter / dégrader une installation terrestre avec bien moins de moyens nécessaires qu'un satellite ...

Certains justifient l'intérêt de le maintenir actif, pour justement servir de système de redondance, en cas d'indisponibilité des systèmes par satellites...

On évoque à ce sujet l' "évolution" vers un système dénommé E-LORAN ...
Avec un principe de déploiement mondial normalisé, dont la principale caractéristique sera d'être évidemment  Clin d'oeil complètement indépendant des différents systèmes satellitaires telles que GALILEO ( pour le système européen ) , le GPS ( US )  , et sa version Russe , le GLONASS
 
 
Notre ami Eric pourrait sans doute nous éclairer sur le "TORAN" qui était aussi un système de radio navigation dont j' ai entendu parler dans ma jeunesse ...

Je lui repasse donc le micro ... clavier  Très souriant


Pour en revenir aux appareils cités dans l' article, c'est dommage qu'on n'y mentionnait pas le coût des ces appareils ... qui étaient loin d' etre ... "anodins" !  nageur Lèvres scellées









387 600  quand même   Tire la langue

« Dernière édition: Hier à 11:57:27 par ski wake » Journalisée

La passion du nautisme à ce point, c' est du vice Sourire , mais j' assume Sourire Sourire !
J' aime autant la plaisance à Voile qu'au Moteur ... ; les plaisirs sont différents !

"La Vie est trop courte, alors autant voyager en 1ère classe !" ( Philippe NOIRET )
Robalo
Membre Héroïque
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1528

avatar

Posteur à 34%


Chrome 104.0.5112.81
Win 64

« Répondre #935 le: Hier à 13:04:42 »

J'ai commencé la "navigation électronique" avec un Loran C, un Raynav 520 (ou 580, je ne sais plus). Acheté au US fin des années 80, moitié prix qu'ici en France.
J'avais aussi un sondeur "papier".

Le tout installé sur mon mark II, dans le but de retrouver plus facilement les épaves en Camargue. Les amers y sont peu nombreux, lointains (plus de 10 km parfois) et souvent peu visible avec un temps un peu brumeux.

Mon père avait été jusqu'à créer un amer, en passant au goudron un rocher de la digue à Faraman, pour pouvoir retrouver une épave pour laquelle il n'y avait pas de point de repère vraiment net  Bisous

Le GPS a grandement facilité le repérage des épaves, avec l'effet pervers qu'elles sont beaucoup plus fréquentées depuis son avènement.....et que donc le poisson y est plus rare et plus méfiant  Indécis
Journalisée

Michel
Robalo 2120, Mercury 3.6L 225CV
ski wake
Administrateur
Membre Héroïque
*
En ligne En ligne

Messages: 14766


Michel
Posteur à 48%


Chrome 104.0.5112.81
Win 64

« Répondre #936 le: Hier à 19:14:30 »

Je dédie ce qui suit à tous ceux ( et ils doivent être nombreux ici et ailleurs ) qui, à bord de leur bateau à moteur, juste après avoir tourné la clé ( ou le poussoir ) de contact  ...

trouvent "NORMAL" que le moteur démarre au QUART DE TOUR  Tire la langue ...


J'ai retrouvé le "mode d'emploi" que mon père avait écrit pour le démarrage du 22 cv Johnson datant de la fin des années 40 ...

pour rappel, c'était un moteur dans ce genre



- un bi cylindres à refroidissement à air ,

- doté d'un échappement quasi libre

- avec le réservoir en tole se trouvant entre le volant moteur et le bloc moteur

- avec une belle hélice en bronze.


Pour ( TENTER DE LE ... ) démarrer, il fallait enrouler la corde sur plusieurs tours sur le dessus du volant moteur ...


Amis "écolos" , ne lisez pas la ligne suivante si vous voulez éviter un infarctus  nageur Fâché Diabolique

Le mélange d'huile indiqué était à .... QUINZE  POUR  CENT  nageur nageur...


Bon, ... allez ! .. je vous recopie la procédure de démarrage pour un départ à froid  Clin d'oeil ...

- Papillon des gaz : au milieu

- Décompresseur ( eh oui, il y avait un décompresseur  Afro ... ) : ouvert

- Bouton moleté  :  Ouvert 3/4 de tour

- Manette d'avance à l' allumage ( avec 3 "zones" : RETARD / NORMAL / AVANCE ) : à positionner au milieu

- Mise à l' air du bouchon de réservoir : Ouvert

- Pointeau ( du carburateur , j'imagine ) : Noyé

- Manette du Starter : sur CHOCKE

( à noter que pour un redémarrage à chaud , le pointeau ne doit plus être noyé , et le starter doit être sur  RUN )

Enrouler la corde , .... tirer ...   et .. recommencer en cas d' insuccès ...



il y a une seconde étape  dénommée  " DES LE DEPART "  !!!

ben oui , il y avait bien de temps en temps des fois où le moteur démarrait ! ...   Tire la langue

Manette starter : sur RUN

Décompresseur : Fermé

Réglages de l Avance à l' allumage et des gaz selon la vitesse souhaitée

Ne pas toucher au bouton moleté


Je l' ai déjà écrit , mais j'aime bien la formule de mon cousin un peu plus âgé que moi , il disait :

" Une BONNE journée de bateau ... c'était quand le moteur avait démarré ! Très souriant Très souriant Très souriant "


Si vous pensez que pour éviter le côté aléatoire des démarrages moteurs, il suffisait de le laisser tourner ...

je rappelle que ce modèle là était dépourvu d'inversion de marche et de point mort ...

donc, lorsque l'on arrivait près du quai ou du ponton , on appuyait sur un bouton qui stoppait le moteur en mettant les bougies à la masse, et on terminait sur l' élan ...
éventuellement avec les pagaies si on avait calculé un peu trop court !


La prochaine fois que vous démarrerez votre moteur ... vous penserez à cela  !  Très souriant Très souriant Très souriant Très souriant  
 
 
« Dernière édition: Hier à 19:19:19 par ski wake » Journalisée

La passion du nautisme à ce point, c' est du vice Sourire , mais j' assume Sourire Sourire !
J' aime autant la plaisance à Voile qu'au Moteur ... ; les plaisirs sont différents !

"La Vie est trop courte, alors autant voyager en 1ère classe !" ( Philippe NOIRET )
Robalo
Membre Héroïque
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1528

avatar

Posteur à 34%


Chrome 104.0.5112.81
Win 64

« Répondre #937 le: Aujourd'hui à 01:47:16 »

Sans aller jusque là, le 65cv Mercury des années 60 de mon père était bougrement délicat:
Si le starter était coupé trop tôt, il calait. C'était le moins pire, il suffisait de recommencer, et il redémarrait. ....par contre, s'il n'était pas coupé à temps, le moteur calait à nouveau, mais était noyé et là le redémarrage était  beaucoup plus laborieux.......
Journalisée

Michel
Robalo 2120, Mercury 3.6L 225CV
ski wake
Administrateur
Membre Héroïque
*
En ligne En ligne

Messages: 14766


Michel
Posteur à 48%


Chrome 104.0.5112.81
Win 64

« Répondre #938 le: Aujourd'hui à 01:57:23 »

Sans aller jusque là, le 65cv Mercury des années 60 de mon père était bougrement délicat:
...

Oui, mais au moins , c'était un modèle à démarrage électrique  Tire la langue
Et si je ne m'abuse, l' échappement se faisait par le moyeu de l' hélice (  contrairement aux Evinrude / Johnson qui se sont mis plus tardivement à ce principe ... )

et dans les années 60,  les modèles manuels étaient avec une corde lanceur à ré enroulement automatique ...

C'était déjà un sacré progrès comparé à la corde en chanvre qu'il fallait ré-enrouler manuellement pour chaque démarrage  nageur Fâché



Sans aller jusque là, le 65cv Mercury des années 60 de mon père était bougrement délicat:
Si le starter était coupé trop tôt, il calait.
C'était le moins pire, il suffisait de recommencer, et il redémarrait. ....
par contre, s'il n'était pas coupé à temps, le moteur calait à nouveau, mais était noyé et là le redémarrage était  beaucoup plus laborieux.......

C'était aussi le cas avec les voitures de cette époque ...  Clin d'oeil

Pour démarrer à froid ma R4 ou R6 , il fallait aussi jouer du starter, ...
- pas trop ... Embarrassé  ( risque de noyer le moteur avec trop d' essence )  
- mais ... suffisamment ...  Tire la langue (sinon, le moteur "broutait" et risquait de caler  Triste ...

Et l' humidité dans la tête de delco était préjudiciable à l' efficacité et au bon fonctionnement des "vis platinées" ...  Triste
Les Peugeot étaient réputées pour démarrer difficilement le matin si la voiture avait passé la nuit garée sur de l' herbe / pelouse ....  Lèvres scellées
Journalisée

La passion du nautisme à ce point, c' est du vice Sourire , mais j' assume Sourire Sourire !
J' aime autant la plaisance à Voile qu'au Moteur ... ; les plaisirs sont différents !

"La Vie est trop courte, alors autant voyager en 1ère classe !" ( Philippe NOIRET )
Pages: 1 ... 30 31 [32]   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Ce forum protège les données personnelles en interdisant le référencement et la diffusion de ceux-ci. Ce forum protège les droits d'auteur en permettant à  tout moment à  un membre de signaler un contenu illicite auprès de l'hébergeur de fichier. Ce forum requiert d'avoir l'age minimum de 18 ans  XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.08 secondes avec 26 requêtes. Google a visité dernièrement cette page 07 Août 2022 18:12:11
Créer son Forum ~ Abus ~ © smfgratuit
Basé sur: SMF © Simple Machines LLC
   copyright Veradoclubfrance   Cnil: FORUM DISPENSE DE DECLARATION CNIL      
PR:0 PageRank #0 Plus haut que 10
  
Créer son Forum ~ Abus ~ © smfgratuit